Faire sa part : mieux consommer au quotidien

Bonjour à tous

Me revoilà après quelques mois d’absence 🙂 L’été et l’automne furent assez mouvementés : vacances, déménagement (avec période de transition de presque 3 mois sans avoir de chez nous), rentrée, travaux, etc… J’ai donc été assez occupée.

Je voulais parler avec vous de la consommation et de notre impact sur la planète.

On entends de plus en plus les cris alarmistes des scientifiques et autres personnages publics. Les citoyens commencent à lancer des mouvements pour se faire entendre et c’est tant mieux ! Clairement si on ne bouge pas on va à la catastrophe… et nous ne sommes pas aidés par les politiques qui ne pensent qu’au profit et à satisfaire les lobbys… bref je ne suis pas là pour parler de politique

mais de solutions.

Alors qu’est-ce qu’on peux faire ?

Même si on a l’impression que nos petites actions n’ont pas d’impact, ce sont grâce à ces petits pas que les choses vont évoluer. Si chacun fait sa part, les choses vont évoluer petit à petit dans le bon sens. Si nous créons une nouvelle demande et arrêtons d’aller dans les supermarchés, le commerce de proximité et les petits producteurs vont voir la demande croître et se développeront de plus en plus. Si on va vers les circuits courts, on permet aux producteurs d’être rémunérés à leur juste valeur. Que du positif !

Voici donc quelques solutions concrètes :

  • Les courses : Faire vos achats dans des magasins de producteurs, coopératives, au marché auprès d’un petit producteur ou dans une épicerie participative (nous venons de découvrir ce système qui est top).
  • Acheter durable : Gourde en inox, paille en bambou ou inox, serviettes en tissu, cotons lavables… le choix est vaste et ne fait que s’étoffer fasse à une demande croissante. En plus, c’est joli et économique si on compare au prix du jetable sur le long terme. Alors pourquoi s’en priver ?
  • Du bio pour ma peau : Acheter vos produits de beauté auprès de petites marques bio, vous n’aurez que l’embarras du choix et vous ferez de belles découvertes.
  • Vive le vrac : acheter au maximum vos produits en vrac pour limiter les emballages, on en trouve de plus en plus dans de nombreux magasins, même dans les supermarchés. Il existe également des magasins spécialisés de vrac comme Day by Day. Vous pouvez aussi refuser les emballages et proposer à vos commerçants de vous donner vos produits dans vos propres contenants, ils acceptent de plus en plus facilement.
  • Acheter d’occasion : Le marché de la seconde main vous permet de pratiquement tout trouver : meubles, vêtements, électroménager, jeux pour enfant, livres etc… Allez faire un tour chez Emmaus, dans une ressourcerie ou sur des sites en ligne comme Vinted pour les vêtements ou sur leboncoin. Pensez aussi aux brocantes et vides greniers, personnellement j’adore m’y balader. Vous pouvez aussi emprunter plutôt que d’acheter, surtout si l’objet en question ne vous servira pas souvent.  Il existe d’ailleurs une defi « rien de neuf » lancé par Zero waste.
  • Et surtout… ne cédez pas aux promotions ! Black friday, super promos, soldes etc… on reçois des solicitations tous les jours pour consommer toujours plus des choses dont on a pas besoin. Alors parfois oui, on peux en profiter si l’achat est vraiment utile. Mais il faut bien se poser la question : Est ce que j’en ai vraiment besoin ? et est-ce que je ne peux pas le trouver d’occasion ? Si l’achat est indispensable vous pouvez essayer de vous tourner vers des marques étiques ou des petits producteurs.

Voilà, j’espère que ces quelques pistes vous aiderons à mieux consommer au quotidien. Si cela vous intéresse je pourrais vous faire une article avec une sélection de produits et de liens. Je vous ferez aussi d’autres articles sur le sujet. Et n’oubliez pas, chaque petit pas est important 🙂

Je vous invite d’ailleurs à aller découvrir la campagne « on est prêt » et à participer au défit pour le climat.

Autres découvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *